Loin d’avoir testé toutes les subtilités de la cuisine japonaise, je commence tout de même, au bout de trois voyages, à en découvrir les aliments les plus difficiles à apprécier.

Pour les joueurs, en voici une petite liste par niveau de difficulté:

Niveau 1: Tsukemono (漬物)

Tsukemono
Photo de nakagawa

Ca, c’est de la rigolade. Servis au tout début du repas à Hokkaido, dans le Japon froid et neigeux, les Tsukemono sont des légumes ou des poissons marinés dans du sel, de la pâte de soja ou de la saumure.

Il en existe de toutes sortes, des plus faciles (radis mariné) aux moins agréables (poisson séché mariné dans la pâte de soja). Mais ça reste faisable.

 

Niveau 2: Umeboshi (梅干)

Umeboshi
Photo de mismisimos

Là, si vous n’êtes pas prévenu avant de croquer avec désinvolture dans un onigiri qui contient des umeboshi, votre visage risque de se crisper jusqu’à en rester tout coincé.

L’umeboshi, ou prune marinée dans le sel et séchée ensuite au soleil, est l’aliment le plus acide qui doit exister sur Terre. Les Japonais les utilisent beaucoup dans les bento parce qu’elles aident à conserver les aliments frais et seraient énergisantes.

Elles appartiennent à la catégorie des aliments lacto-fermentés.

 

Niveau 3: Ikura (イクラ)

Ikura
Wikipedia

On en trouve en France dans les restaurants « japonais »; ce sont les œufs de saumon, là encore marinés dans le sel ou la sauce soja.

Pour moi, manger un sushi aux ikura revient à croquer dans une huître: impossible! Et le goût très fort de la mer envahit immédiatement la bouche si vous arrivez à franchir cette étape.

 

 

Niveau 4: Shiokara (塩辛)

Shiokara
Photo de mmmyoso

Ok, là, on monte sérieusement en niveau de difficulté. Manger des intestins de fruits de mer marinés et fermentés relève de la prouesse. Les Japonais les mangent en apéritif, en buvant de l’alcool avec (tu m’étonnes).

J’ai lu que les intestins de concombres de mer ( Konowata pour ceux qui souhaiteraient en chercher) figurent dans le top 3 des mets les plus rafinés au Japon. Je me demande bien qui sont les deux autres…

Niveau 5: Natto (納豆 )

Natto
Photo de ukmari

Voilà, vous y êtes presque. Un petit déjeûner au natto et vous aurez bien avancé sur le chemin de la connaissance du Japon, petit scarabée.

Le natto est un aliment lacto-fermenté aux propriétés nutritionnelles figurant parmi les meilleures au monde. Une fois cela posé, il vous faudra tout de même beaucoup de conviction pour avaler des haricots de soja fermentés. C’est gluant et l’odeur me rappelle étrangement celle des vestiaires de hockey sur glace après un  match de mon frère. En pire.

 

Alors? Trop facile? Ok…il me restait une petite brochette de rectum de porc à vous proposer. Non? Et bon appétit, bien sûr!

A noter: mon petit mari peut se glorifier d’avoir atteint le level 5. Pas moi…

Publicités