Cette semaine, j’ai fait une petite rando dans les rizières avec Made, un balinais agriculteur-fabricant de cosmétiques bio- guide-artiste. L’objectif était de nous faire découvrir les propriétés des plantes et herbes de Bali. Trop bien.

Et ce, d’autant plus que j’y ai rencontré une californienne acupunctrice qui travaille dans un centre de PMA (vous me permettrez d’y voir une blague du hasard). Grâce à elle, j’ai pu découvrir une mode américaine merveilleuse: la placentophagie new-age. Autrement dit, manger son placenta façon 21ème siècle.

Evidemment, la pratique n’est pas nouvelle et existe même encore dans de nombreuses cultures qui conservent un mode de vie traditionnel, et même en Chine par exemple. L’idée est très logique en médecine traditionnelle chinoise. Ce qui est nouveau (enfin, je crois), c’est d’en faire un business. Aux Etats-Unis, il faudrait débourser en moyenne 250 dollars pour que l’entreprise que vous avez choisie s’occupe de déshydrater et d’encapsuler votre placenta dans de si mignonnes petites gélules.Aujourd’hui, il existe de plus en plus d’entreprises spécialisées dans ce domaine.

L’objectif affiché serait de favoriser la lactation, redonner de l’énergie et de réduire la dépression post-natale. Ah, si c’est vrai, ça va devenir un super business. Sauf que pour l’instant, rien de tout cela n’est démontré scientifiquement. Qui veut se lancer??

Gélules de placenta
Photo de trontnort

Mais le top du top, quand on est une vraie aventurière, c’est de cuisiner son placenta. Et pour cela, le net regorge de recettes:

les lasagnes, la pizza ou les spaghettis au placenta

le placenta rôti

– les smoothies au placenta

Miam. Le plus drôle, c’est de regarder les vidéos de femmes qui cuisinent leur placenta…J’ai beau être habituée à fouiller, découper, triturer, peser et éponger un placenta, j’avoue que le smoothie au placenta ne me tente en rien!

De nombreux médias ont déjà écrit sur la question et comme je ne suis pas journaliste, je vous laisse le soin de lire si l’estomac vous en dit:

– Le Nouvel Obs: article très bien fait écrit par une psychanalyste: « Pourquoi les femmes mangent le placenta après l’accouchement »

– L’express: « Des mères consomment leur placenta en gélules »

– Libération: « Vous venez d’accoucher: mangez votre placenta »

– New York Times: The placenta cookbook

Alors, ça vous met en appétit?

Publicités