Suite à ma petite balade d’herboriste dans les rizières, je me suis beaucoup interrogée sur l’utilisation de l’huile de noix de coco à Bali. Ils l’utilisent dans toute leur cuisine et en font des cosmétiques. Mais certains parlent d’effets néfastes pour la santé. Alors, de quoi parle-t-ton?

Cocos nucifera
Photo de fred_v

L’huile de noix de coco, en fait, c’est 2 choses:

l’huile de coprah RBD (raffinée, blanchie, désodorisée), obtenue à partir de la chair de coco séchée, raffinée à l’aide de solvants et pressée à très haute température (pour le détail du raffinage, c’est).

l’huile vierge de noix de coco, obtenue à partir de chair de coco fraîche pressée à froid.

C’est la première qui est utilisée à tour de bras par l’industrie agro-alimentaire et qui serait responsable de tous les maux.

Et pourquoi l’huile de coprah est mauvaise pour la santé, d’abord? Facile: les hautes températures génèrent des acides gras trans. Et alors?

 

Un rapport de l’AFSSAPS nous rappelle que les acides gras trans en excès peuvent provoquer obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, et peut-être même cancers,…Ah oui. Bon. Mais alors, d’où viennent-ils, ces maudits acides gras trans?

• de la biohydrogénation ruminale: les ruminants les produisent dans leur propre corps, on les retrouve donc dans les produits laitiers et la viande de ruminant.
• de l’hydrogénation catalytique partielle d’huiles ou de graisses: ce sont ces fameuses huiles partiellement hydrogénées largement utilisées par l’industrie; c’est là que l’on range l’huile de coprah.
• des traitements thermiques: chauffer un corps gras en produit, et là, c’est dans votre cuisine que ça se passe.

En résumé:

l’huile de coprah, ne pas en manger; mais on peut l’utiliser pour les cosmétiques,  à condition d’en choisir une dont le raffinage utilise des procédés naturels (pour plus d’infos, une fiche technique très bien faite)

Savon fait maison à l’huile de coprah
Photo d’Aroma-Zone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-l‘huile de coco vierge, extraite à froid: c’est bon, pas chimique et pas nocif pour la santé (sauf si vous ne vous nourrissez que de ça, mais on rentre dans la pathologie psychiatrique). Pour plus d’infos, un site américain qui recense toute la recherche scientifique sur l’huile de noix de coco vierge, .

Maintenant, faudrait que j’étudie l’impact écologique de l’utilisation des noix de coco à grande échelle…

Publicités