A Ubud, il est assez fréquent de sucrer son thé ou son café avec du sucre de palme, plutôt que du sucre blanc ou même roux. Il paraît que c’est mieux. Bon, voyons ça.

Fleurs de palmier à sucre
Photo de gaetanku

D’abord, le « sucre de palme », on devrait plus exactement l’appeler « sirop de palmier » ou « sirop de palme ». Il est produit à partir de différents palmiers selon les régions du monde: en Asie du sud-est, à partir du palmier de Palmyre (Borassus flabellifer L.) ou à partir du… cocotier (Cocos nucifera), comme on se retrouve!

 

 

Le sirop de palme est assez largement encensé par les « écolo-bios » pour plusieurs raisons:

– il est composé de fructose, donc son index glycémique est bas, ce qui est intéressant pour les personnes diabétiques (suivez mon regard…)

– du fait de son extraction naturelle, il est plus riche en micro-nutriments que le sucre raffiné,

– il a un goût de sirop d’érable…trop miam! (et en effet, le procédé d’extraction est le même). Pour cette raison, il est beaucoup utilisé dans les desserts asiatiques.

Mais d’un autre côté, plusieurs problèmes sont soulevés par certains:

– les études qui calculent l’index glycémique sont peu nombreuses et assez critiquables sur le plan méthodologique.

– l’index glycémique et la teneur en nutriments varient selon la saison de récolte, le sol, le palmier, …et il n’existe pas de réglementation qui donne ces indications dans les pays producteurs.

-mais surtout, la culture des cocotiers à sirop de palme n’est pas du tout durable pour le moment. En effet, les cocotiers ne peuvent pas donner à la fois du sirop de palme, extrait des fleurs incisées, et des noix de coco, les fruits issus de ces fleurs laissées intactes.

Or, des noix de coco, on extrait des tas de produits intéressants sur le plan nutritionnel et très demandés sur le marché : huile vierge de noix de coco, farine de coco, coco râpée,…

Alors que font les cultivateurs?

– soit ils transforment leur plantation pour récolter du sirop de palme et le prix des produits dérivés des noix de coco montent en flèche

– soit ils déforestent pour avoir les deux.

Bref, à l’heure actuelle, il apparaît plus raisonnable pour la planète de se tourner vers une autre alternative aux sucres raffinés et il en existe un tas d’autres: sirop d’agave, sirop d’érable, sirop de bouleau, miel, stevia…On a le choix!

Publicités