Puisque c’est la canicule en France, c’est qu’il doit enfin y avoir du soleil. Je compatis, depuis ma terrasse au bord de la mer…hin hin.

Plus sérieusement, le soleil, depuis qu’on est partis, ne nous a presque pas quittés. (Passons les pluies torrentielles à Hanoi et typhonesques à Manila). Et partout, il m’est apparue une évidence: nous sommes en retard. En Europe, certes, on prône la crème solaire à tout va; on informe des dangers du soleil; on dit de protéger les enfants. Mais peu de progrès concernant les vêtements protecteurs. Petit florilège de ce que l’on a pu rencontrer jusque-là.

– Le chapeau

Capeline à la japonaise
Site Pierrot Gosyo de crochet japonais.

 

Comme toujours très inventives, les japonaises ont adapté cette nécessité aux contraintes de la mode et ont déniché des tas de chapeaux de style très différents. Les chapeaux font complètement partie du look des japonaises. Dans la rue, celui que l’on remarque le plus, c’est la capeline. Elles savent la porter sans avoir l’air de sortir d’un roman du XIXème siècle, et ça, c’est la classe.

 

 

 

 

Parfois, c’est un peu moins classe, comme par exemple ces quinquas qui portent une affreuse visière.

Visière japonaise

– Le masque

Masque 2 en 1 au Vietnam
Blog Lignes de fuite

 

Porté, comme on le sait, pour éviter de propager son ignoble infection à tout le monde, ou pour se protéger de la pollution, le masque a l’avantage de faire double usage. Au Vietnam, une femme m’ a expliqué que les masques anti-pollution qu’elles portaient toutes sur leur scooter servaient également à les protéger du soleil!

 

 

– Les gants

L’objet pratique par excellence en cas de chaleur: on porte un T-shirt, une petite robe, avec de ces longs gants anti-UV quand on est exposées; on les enlève quand on est à l’intérieur. Facile en ville, moins évident à la plage, bien sûr.

Au Japon, l’objet fait partie intégrante de la garde-robe de toute femme qui se respecte. Il s’agit de longs gants-mitaines qui sont portés en voiture ou dans la rue.La mode étant partout, certains gants sont très recherchés et peuvent complètement changer le look de départ.

Gants en voiture

Mais aux Philippines, j’ai eu la surprise de voir que les conducteurs de tricycles, des hommes donc, portaient souvent ces manches anti-UV. Moins de dentelle, mais de faux tatouage-trompe l’oeil!

 

Protège avant-bras Philippines

 

Les vêtements traités anti-UV

Au Vietnam, à Hanoi, capitale envahie de scooters, toutes les conductrices portent une sorte de K-Way high-tech fleuri. Traité anti-UV, il comporte capuche et recouvre-mains; un modèle plus fashion mais moins courant se porte plus court, comme une sorte de boléro.

Au Japon, de grandes marques populaires comme Uniqlo vendent des T-shirt et autres vêtements traités anti-UV.

 

L’ombrelle

Encore différente du banal parapluie, l’ombrelle, souvent plus « couvrante », a aussi un design plus romantique. Ceci dit, à Bali, au Vietnam et aux Philippines, beaucoup de gens se contentent du parapluie.

Parasoleil vietnamien
Galerie Flickr de homemadevietnam

 

– La dernière trouvaille chinoise…le « facekini »…là, je me dis que l’être humain me fait peur, parfois. Le Monde en a fait un article il y a quelques jours.

Facekini en Chine
Galerie Flickr de Voodoo Ray

Remarquez, quand on voit ça, ça donne envie (non?)

Jumelles

 

Mais mes préférées, ce sont celles qui rivalisent d’ingéniosité et d’empilement de couches pour arriver au même résultat. Quand on n’a pas les moyens, on s’arrange. On se retrouve avec de drôles de combinaisons…Celles-ci sont prêtes à enfourcher leur scooter dans les rues de Hanoi!

Desperados vietnamiennes

 

Par contre, bizarrement, on voit assez peu de personnes avec des lunettes de soleil au Japon. Ça m’a beaucoup surprise. Les dégâts des UV sur les yeux seraient-ils moins connus? Ou n’est-il pas (encore) envisageable de cacher ce beau maquillage qu’on a mis des heures à élaborer?…

Publicités