Merci à Muriel Jolivet pour le beau titre de son livre…

 

Après cet article sur les hommes-herbivores, pour aller encore plus loin au sujet des hommes japonais, j’ai découvert cet autre article, en anglais. Je vous le livre donc avec une traduction toute artisanale, je m’en excuse.

Il s’agissait pour son auteur de retranscrire les catégories d’hommes dont la presse jeune et populaire parle à longueur de pages. La culture japonaise est caractérisée par une appartenance à la famille et au groupe très importante. Mais les groupes en question sont nombreux, toujours plus nombreux et il est difficile de s’y retrouver. Alors comme les Japonais adorent créer des néologismes pour tout décrire, ils ont trouvé des termes pour chaque catégorie d’hommes.

Catégories… Mettre les gens dans des cases rassure, probablement. « Je ne suis pas seul, eux aussi font la même chose. » La même idée que les groupes sur Facebook. Regrouper les gens par centre d’intérêt, attitude, style vestimentaire. Cela existe en France, bien sûr. Mais j’ai cette impression que l’appartenance au groupe est moins codifiée qu’au Japon, où il faut suivre les règles et ne pas dépasser du lot ; il existe un proverbe japonais qui dit: 出る杭は打たれる, Déru kui-wa utaréru, soit: «  »Le pieu plus haut que les autres sera enfoncé ». Si tu sors du lot, on t’y fera rentrer, quoi.

 

Ici, le sujet est léger, extrait de magazines de djeuns, mais cela illustre bien cette mentalité, je trouve.Voici ces « catégories », répertoriées dans un ordre aléatoire qui n’a rien à voir avec le nombre de leurs adeptes.

 

1)      Les hommes-carnivores, “Nikushoku Danshi”

Aah, ben ceux-là, ce sont des vrais. Des chasseurs. Des séducteurs. Des dragueurs professionnels. Ils sont virils et d’ailleurs, les femmes japonaises disent apprécier ce type d’homme parce qu’elles les trouvent forts et rassurants.

Carnivore

 

2)      Les hommes-herbivores, “Soshoku Danshi”

Les « herbivores », au contraire, sont passifs, timides et sensibles, ont peu ou pas de relations amoureuses et s’en contentent. Cf article précédent.

Herbivore

 

3)      Les hommes-piscivores, “Gyoshoku Danshi”

Les  « piscivores » ne sont pas aussi agressifs que les « carnivores », mais davantage que les « herbivores » ; très patients, ils sauront attendre calmement que la femme de leur choix cède sous leur pression. Il en existe plusieurs merveilleuses catégories :

–          Le type “Poisson grillé au sel” (sic !) pour ceux qui ont une part sauvage.

–          Le type « Teriyaki », pour ceux qui pensent tout savoir

–          Le type « Poisson bouilli » pour ceux qui sont particulièrement patients

–          Le type « Sole Meunière » pour les narcissiques.

 

4)      Les hommes-chou-roulé,  “Rolled cabbage Danshi”

Plus subtil, l’« homme-chou-roulé » a l’apparence d’un « herbivore » (les cardigans et les sneakers inclus), mais le comportement d’un « carnivore » ; le genre « hamburger roulé dans du chou ». Mais au contraire de l’ « herbivore », quand le « chou-roulé » va boire un verre avec une fille, c’est pour conclure, pas pour parler jardinage. Des malins, ceux-là.

Chou-roulé

 

5)      Les hommes-choux-à-la-crème, “Creamy Danshi”

Les “choux-à-la-crème” ont un beau sourire, une belle peau et souvent les cheveux noirs (donc naturels). Ils travaillent dur. Ils prêtent attention aux sentiments des femmes, savent écouter et conseiller. Malgré leur apparence douce et tendre, ils gardent un côté masculin rassurant quand c’est nécessaire.

Chou à la crème

 

6)      Les hommes-scientifiques, “Rikei Danshi”

Les “scientifiques” sont des pros de vieilles blagues démodées. Rationnels, mauvais dans leurs relations, « mauvais en ragots » (sic). Leur conversation est prévisible et ennuyeuse. Ils n’ont pas l’habitude de communiquer avec des femmes et ne sont pas drôles. Ils pensent tout de façon logique.

Scientifiques

 

7)      Les hommes-fous-de-beauté, “Biyo Danshi”

Les « fous-de-beauté » sont très attentifs à leur coiffure et leur peau. Ils s’aiment beaucoup, communiquent de façon très enfantine, sont lunatiques et sont toujours en retard. Ils prêtent évidemment grande attention à ce que les autres pensent d’eux.

 

8)      Les hommes-underground, « Culture Danshi »

Les “underground” sont des rats de bibliothèque, ils aiment la littérature,  les films indépendants, la musique underground et les êtres humains; ils ne sont pas à l’aise en public mais apprécie les individualités.

Underground

 

9)      Les hommes-fashion, “Fashion Danshi”

Facile, les “fashion” aiment la mode et les nouvelles tendances. Ils ont un narcissisme hyper-développé, sont très fiers et en perpétuelle recherche de l’idéal. Ils attachent une grande importance aux nouveautés, qu’ils acquièrent souvent avant tout le monde et qu’ils sont fiers d’être les seuls à porter.

Fashion

 

10)   Les hommes-cuistots, “Ryori Danshi”

Les « cuistots » aiment cuisiner et préparer leur « bento » (panier-repas). Ils sont perfectionnistes, ont un bon sens de l’organisation et savent travailler dur pour avancer petit à petit. La plupart ont commencé à cuisiner pour améliorer leurs habitudes alimentaires et économiser de l’argent. Depuis, ils adorent cuisiner. Ils ont d’ailleurs un large panel de recettes pour leurs « bento ». On peut aussi les appeler « hommes-bento ».

Cuistot

 

11)   Les hommes-de-plein-air, “Outdoor Danshi”

Les “plein-air” adorent les activités…de plein air et être en contact avec la nature. Ils sont exigeants avec eux-mêmes, agissent sans parler, sont bons cuisiniers et s’habillent en sports wear. Ce sont des personnes plutôt sociables, qui aiment camper, randonner et aller à la mer. La plupart du temps, ils ne savent pas faire les choses par eux-mêmes et comptent beaucoup sur leur femme.

 

12)   Les « otaku », “Otaku Danshi”

Les « otaku », bien connus des fans du Japon, sont des obsessionnels (on traduit à tort par le terme réducteur de « geek »). Quand ils aiment quelque chose, ils y vont à fond. Ils ne font pas attention à leur apparence, sont timides mais peuvent parler des heures avec passion de leur centre d’intérêt. Ils parlent plus vite que la moyenne des gens. Ils aiment se regrouper avec des gens qui ont le même hobby. Ils sont donc incapables de communiquer avec une femme…à moins qu’elle partage la même passion !

Otaku

 

13)   Les hommes-femmes, “Otomekei Danshi”

Les “hommes-femmes” aiment “les desserts et les jolies choses, tout comme une fille” (que dire…) Ils ont un look plutôt androgyne, avec de mignons accessoires et une attitude complètement à l’opposé des « carnivores ». Ils ont des “hobbies de fille” et sont maniérés.

 

Alors, les filles, lequel vous plaît le plus ? Teriyaki, chou à la crème ou otaku? Un petit peu de tout, s’il-vous-plaît ? Faites votre choix !

 

Publicités