Ca y est, nous voilà partis de Corée du Sud où nous avons passé un mois…C’était chouette! Je suis contente d’avoir découvert ce pays et de l’avoir fait après le Japon. Pour résumer, sans vouloir être grossière, pour moi, la Corée du Sud, c’est le Japon en plus « détendu du string. »

Je veux dire par là que les rapports entre les gens sont moins codifiés. Le contact physique est plus facile…hop, hop, hop, pas d’idée farfelue! C’est juste qu’en Corée, dès le premier jour, il s’est passé des choses impensables au Japon:

– quinze mille personnes (à la louche) nous ont bousculé sans s’excuser

– mon Chéri s’est vu tapoter l’épaule au restau : »c’est bien mon petit, mange », par une ajumma

– dans le métro, une femme a pressé ma cuisse (la cuiiisse!!): elle voulait se lever pour nous permettre d’être à côté tous les deux avec mon petit mari…

Drapeau coréen humain

 

Mais bien sûr, le savoir-vivre coréen est tout de même bien codifié. Et au fur et à mesure, j’ai compris un peu plus les codes de conduite. C’est di-ffé-rent. Par exemple:

– Tu manges comme un cochon en France? Viens en Corée, t’auras la belle vie. Ici, ce n’est pas impoli de faire du bruit (beaucoup de bruit) en mangeant. C’était vrai aussi pour l’aspiration des nouilles au Japon, tout un art.

Acessoire indispensable quand tu aspires tes nouilles bruyamment!
WholeEnchilada

– Tu récupères ta monnaie en vrac sur le comptoir? C’est normal, ici, il faut toujours tendre les deux mains pour offrir ou prendre quelque chose: la monnaie, un billet, une carte de visite (toute une cérémonie, comme au Japon, pour l’échange des dites cartes de visite)

Cartes de visite

 

– Tu te prends des portes dans la tête à tout bout de champ? C’est normaaal, ici, ça ne se fait pas de tenir les portes quand tu ne connais pas la personne qui te suit. Ça permet de tester les réflexes, remarque.

 

– Mais surtout…tu es enrhumé, allergique, ému? Ne te mouche SURTOUT PAS en public, sacrebleu!!! Ou tu encours la honte sur 4 générations! Tu peux et même tu dois renifler, même bruyamment, même lontemps, même au cinéma, même…si ça donne envie à ton voisin de te tuer, mais te moucher, jamais tu ne le feras; et encore moins à table! JAMAIS, tu entends?

La solution, si tu ne souhaites pas pourrir le bon moment qu’est en train de passer ton voisin, c’est de te retirer discrètement aux commodités pour aller te moucher en toute impunité. Ce point-là est tout aussi vrai au Japon.

Campagne de bienséance dans le métro de Tokyo

 

– Par contre, et c’est là qu’il y a un ovaire dans le potage à mon humble avis, l’hemmage n’est pas considéré comme impoli. Ouate? Le raclage de gorge bien grayonnant, si tu préfères. Oui, c’est courant. Non, je ne sais pas ce qu’ils font de tous ces glaviots. Parce qu’une fois le truc « raclé », ils le mettent où?? Ils l’avalent??? Je ne les vois pas cracher, alors j’imagine. Il s’agit surtout des hommes mais on a déjà vu (et entendu) des femmes le faire. Il y a des racleurs professionnels; ceux qui vont chercher leur proie tout au fond, à grand renforts de bruits de muqueuse glaireuse. Au bout d’un mois, j’arrivais à peine à ne plus avoir les tripes qui me remontaient à la gorge en les entendant. Faudrait qu’ils travaillent leur diététique pour éliminer toutes ses glaires-mucosités, moi je dis ça…

Un petit article de vulgarisation médicale sur l’hemmage, ses causes, l’obsession psychiatrique qu’elle peut représenter, c’est . Et bon appétit bien sûr!

 

– Un autre aspect, que nous n’aurons pas eu l’occasion de vérifier, c’est le code de bonne conduite quand tu sors avec tes potes ou tes collègues. Les coréens ne se servent jamais d’alcool tout seul, ils se servent mutuellement. Tout un petit jeu:

Si quelqu’un vous tend son verre vide, vous devez le lui remplir sans discuter, et de la même manière laisser la personne vous remplir le votre qu’il vous faudra boire cul-sec. Rendez ensuite votre verre à la personne qui vous l’a rempli, et versez lui un verre de la même façon. Muskadia.com

Voilà qui promet de bonnes soirée bien arrosées! En plus, les plus jeunes, par respect, servent toujours les aînés et ne doivent jamais laisser le verre d’un aîné vide. Là encore, un superbe exercice de scruter discrètement le verre pour ne pas le remplir quand il est plein mais le faire au moment même où il est vide! Tout un art…

 

Il existe encore tout un tas d’autres règles de bonnes conduites, notamment à table, entre collègues, en famille…Mais ce sont celles qui m’ont le plus marquée.

Sinon, c’est un chouette pays, la Corée du Sud, hein!

 

 

 

Publicités