Le clou d’Eugénie

Laisser un commentaire

Voilà, nous sommes de retour. Encore un peu là-bas, pas tout à fait ici, je visionne les photos de ces endroits inédits qui ont été un peu « chez nous » pendant quelques temps. Certains moments me reviennent particulièrement en mémoire. Des rencontres, des sourires, des découvertes.

Parmi elles, on l’aura compris, les médecines ancestrales, à Bali, au Sri Lanka, en Corée, m’ont une fois de plus interpellée. Chaque fois, j’essayais d’y voir les applications possibles en obstétrique. J’ai trouvé quelques petites merveilles.

Le Clou de Girofle

Nous avons vu des girofliers en Indonésie et au Sri Lanka, mais ils poussent aussi en Inde, au Pakistan et à Madagascar. Souvent associé aux algies dentaires, le clou de girofle n’est pas particulièrement apprécié dans nos contrées. Pourtant, son nom latin, Eugenia caryophyllus fait allusion à Sainte Eugénie, une des patronnes des sages femmes (1). (« Eu-génie » signifiant « bien née », on reste dans la thématique). Et, ce qu’on appelle « clou de girofle », c’est le bouton floral non éclos du giroflier; raison pour laquelle il est dit qu’il symbolise la naissance et l’être en devenirPeut-être vaut-il le coup qu’on s’y attarde un peu….

Clou de Girofle

Clou de Girofle (Photo credit: JuanChristophe)

L’huile essentielle de clous de girofle accompagne merveilleusement bien l’accouchement. En effet, en plus d’avoir une forte action antalgique et anesthésiante, comme nous le confirmeront nos amis dentistes, cette huile essentielle favorise les contractions utérines. On comprend pourquoi il s’agit de la bannir pendant la grossesse, en dehors du 9ème mois. En association avec l’huile essentielle de Palmarosa, elles forment par contre un duo incontournable des salles d’accouchement.

Ses propriétés sont impressionnantes:

Anti-bactérien à large spectre, Anti-viral, Anti-fongique, Anti-parasitaire, Antiseptique, Neurostimulant, Utérotonique, Hypertenseur, Cautérisant cutanée et pulpaire, Anesthésiant, Stimulant immunitaire, Stomachique ( facilite la digestion) et carminatif (favorise l’expulsion des gaz).

(Toutes ces propriétés sont de plus en plus éprouvées par des études scientifiques. Pour les curieux, Pubmed, site qui recense le plupart des études médicales publiées, c’est par là.)

Ainsi, on retrouve souvent la présence de clou de girofle dans des recettes traditionnelles de sages-femmes, en Asie du sud-est, en Inde et au Sri Lanka et en Chine également. Très énergétique, il fait partie de la pharmacopée des médecines ayurvédique et traditionnelle chinoise. En MTC, il s’appelle  ding xiang; il est associé aux méridiens de l’Estomac, de la Rate et du Rein. (Chinesemedecinewiki). On l’utilise pour traiter les déficits en énergie yang, notamment les Vides de Yang de Rate, pour « chauffer le réchauffeur moyen », c’est-à-dire pour apporter du yang, de la chaleur, dans la partie médiane du corps. Plante très active et très réchauffante, donc, on évite de l’utiliser si la personne a déjà beaucoup de Feu. C’est le cas des personnes avec un déséquilibre Pitta, en médecine ayurvédique. (Faire le test des doshas.)

Ding Xiang: Giroflier tel qu’il est utilisé en médecine traditionnelle chinoise. (tcm.health-info.org)

Intuitivement, je l’associais souvent à la cannelle et j’ai eu la surprise de découvrir que les deux possédait une forte teneur en eugénol (70 à 85%) qui leur confère une très forte note aromatique et des propriétés similaires…Mais…

(…) contrairement à la Cannelle de nature yang (masculine), la Girofle est de nature Yin (féminine) et sera privilégiée dans les périodes de grands bouleversements féminins, accouchements, ménopause… Blog

C’est pas beau, ça?

Quelques exemples d’utilisations du Clou de Girofle en obstétrique:

HE= huile essentielle

HV= huile végétale (toujours privilégier une huile 1ère pression, extraite à froid et bio de préférence)

Pour favoriser le déclenchement des contractions en cas de grossesse prolongée (soit à partir de 41 semaines d’aménorrhée) ou renforcer les contractions pendant le travail, d’après le Dr D. Baudoux:

HE Thym à saturoïdes : 0.5 ml

HE Clou de girofle : 1 ml

HE Palmarosa : 2 ml

HE Néroli : 0.5 ml

HV Noisette : complément à 15 ml

Grossesse prolongée: 6 à 8 gouttes dans le bas du dos (région sacrée) 3 fois par jour et 3 gouttes matin et soir en sublingual jusqu’au déclenchement des contractions.

Renforcement des contractions pendant le travail : 6 à 8 gouttes dans le bas du dos (région sacrée) toutes les 30 minutes jusqu’à délivrance.

En version plus simple, sans le Néroli ni le Thym:

HE Palmarosa 9 ml

HE Clou de girofle 1 ml

HV Noisette ou Sésame  10 ml

– pendant la période de travail en vue de l’accélérer : 10 gouttes au niveau du sacrum en massage toutes les 10 à 15 minutes

– pour essayer de déclencher les contractions au terme de la grossesse : 15 gouttes au niveau du sacrum trois fois par jour

Je me rappelle aussi cette femme, d’origine marocaine, qui m’a raconté comment sa grand-mère sage-femme préparait la fin de la grossesse de ses patientes: elle faisait macérer « une poignée » de clous de girofle dans une bouteille d’huile d’argan et en massait les dos des femmes en fin de grossesse et pendant le travail. « Comme ça », m’a-t-elle dit, confiante, « pas de douleur ». Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de lui demander son témoignage après son accouchement à elle…

Le massage du périnée, effectué dès 34-35 semaines d’aménorrhée, peut être fait avec une formule maison:

HE Mandarine jaune : 0.3 ml

HE Clou de girofle : 0.3 ml

HE Lavande fine : 0.5 ml

HE Estragon : 1 ml

HE Camomille romaine : 1 ml

HV Millepertuis : complément à 30 ml (très forte action cicatrisante du millepertuis, mais elle peut être remplacée par de l’huile d’amande douce bio)

4 à 5 gouttes , localement sur le périnée 2 à 3 fois par jour, dès la 36ème semaine.

Un guide de massage du périnée de Weleda en format PDF, c’est par là. Mais pas besoin d’avoir LEUR huile de massage du périnée…

Traditionnellement, dans l’archipel indonésien des Moluques, on plante un giroflier à chaque naissance; la bonne croissance de l’arbre est signe de bon augure pour l’enfant.

Enfin, pour aller plus loin et réfléchir à l’action psychique de ce Clou si puissant, on peut imaginer qu’il favorise également le passage à l’acte en général, qu’il invite à sortir du cercle vicieux de la procrastination.

En femme sage, l’huile essentielle de Girofle développe et améliore la force intérieure et la vision. Elle nous invite à l’action concrète et nous apporte sa force vitale pour nous faire passer à l’acte, nous faire sortir du labyrinthe des peurs et des doutes, nous faire accoucher de nous-même. Blog 

 

Important! Mises en garde:

– L’usage interne de l’huile essentielle de clou de girofle est réservée au thérapeute. En usage externe, elle doit être diluée au maximum à 20% dans une huile végétale. Pour tout usage thérapeutique des huiles essentielles, consultez un médecin, une sage-femme ou un pharmacien formé en aromathérapie.

– Pendant la grossesse, il convient plus que jamais de ne pas pratiquer d’auto-médication, y compris avec des huiles essentielles ou de la phytothérapie, qui, n’en déplaise à certains, peuvent être très actives. Les indications données ici ne dispensent en aucun cas de demander conseil et avis à son consultant (sage-femme, gynécologue ou médecin généraliste).

– En dehors du 9ème mois, l’huile essentielle de clou de girofle est déconseillée aux femmes enceintes; elle l’est aussi pendant l’allaitement au sein et pour les enfants de moins de 6 ans.

(1) Avec Marguerite, Ségolène, Raymond Nonnat, Damien et Liberata selon les sources…

(2) L’eugénol est d’ailleurs le composant responsable des allergies au clou de girofle:

Un composé naturel contenu dans cette huile essentielle peut présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l’huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)): eugénol.
En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser. (Aroma-zone.)

Les petits pois de Kusama

Laisser un commentaire

Si tu veux rendre heureuse une japonaise ou une coréenne, tu lui offres un sac Vuitton. Mais attention, comme elles en ont (presque) toutes un, fais gaffe de ne pas lui prendre le même.

Si tu veux rendre hystérique une japonaise ou une coréenne (la même ou une autre, hein), tu lui offres un sac Vuitton de la série Kusama. Par contre, après, assume, elle risque de te demander en mariage.

C’est un fait avéré, Louis Vuitton vend plus en Asie qu’en France et pour situer les choses, en 2003, 44% des japonaises auraient un sac Vuitton chez elles contre 2% des françaises (1). Alors aujourd’hui,…

L’aboutissement d’une belle stratégie de la marque, quand on voit que certaines coréennes sont en jogging avec des baskets fluos, mais…avec un LV au bras, trop la classe. Mais bon, elles ne partent quasiment pas en vacances, ont des apparts minuscules et des placards de souris, alors elles peuvent bien s’offrir un sac (ou deux) qui coûtent un bras. Mais, comme ces femmes mettent un (ou deux) SMIC dans un sac, il faut qu’il ne soit pas démodé avant la fin de la saison; c’est pour ça, entre autres, que les modèles varient assez peu dans cette marque. Le monogramme marron et camel (trop moche, d’après moi) est donc partout.

Enfin, était partout, jusqu’à cet été. LV a mis en vente une ligne créee par une artiste japonaise passionnante, Yayoi Kusama. Tu as peut-être vu la rétrospective à Pompidou, petit veinard(e). Elle était en partie financée par Vuitton. Eh oui.

Les boutiques sont devenues pour un temps de vraies oeuvres d’art et même moi qui n’aime pas particulièrement cette marque, j’avoue que j’ai été bluffée par les devantures.

Immeuble du magasin Vuitton à New York

Ces pois partout m’ont hypnotisée. Je me suis donc renseignée que cette artiste. Verdict: j’adore.

Portrait de Yayoi Kusama

Alors, qui est Yayoi Kusama 草間彌生?  Une artiste japonaise née en 1929 obsédée par les pois. Ils illustrent ses hallucinations, qu’elle a commencé à avoir toute petite. Emigrée aux Etats-Unis en 1957, elle commence à produire diverses oeuvres: sculptures, livres, peintures, happenings où elle se met en scène …Ses marques de fabrique:

– les pois, qui au-delà de ses hallucinations, symbolisent le yin et le yang:

Selon elle, ses pois ont la forme du soleil, et symbolisent toutes les énergies du monde, chaque manifestation de vie. Mais ils ont aussi la forme de la lune, qui est l’envers calme de cette énergie. Ronds, doux, colorés, dépourvus de signification et de conscience: les pois sont la métaphore du mouvement, ainsi qu’une voie vers l’Infini.  Manucurist.com

Elle a cette phrase qui me plaît:

 « Ma vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois… »

– les miroirs, pour rappeler l’infini, signifier la perte de repères,

Pièce à miroirs de Kusama; les pois, à l’infini

– les « macaronis », symboles de notre société de consommation, évocateurs de l’univers féminin.

– les phallus, symboles masculins qu’elle combat.

Depuis 1977, Kusama vit à sa propre demande dans un hôpital psychiatrique à Tokyo. Elle dispose d’un atelier en plus de sa chambre au sein de l’hôpital. Son « studio », lieu de travail de son équipe, est situé de l’autre côté de la rue. Ses symptômes sont la cause majeure de l’absence de reconnaissance de son travail au Japon, et de fait, la raison première de son départ aux Etats-Unis. Wikipedia

Son site officiel est là.

Certaines oeuvres sont touchantes; j’aime particulièrement la « citrouille » exposée sur l’île de Naoshima (un des lieux de ma « bucket list« ), une île japonaise consacrée à l’art contemporain.

Pumpkin de Kusama à Naoshima

Les japonaises ont donc rempli les boutiques Vuitton encore plus que d’habitude et les pois sont (re) devenus hyper tendance-trop-fashion. Et comme c’est le Japon, on peut trouver ça:

Manucure Kusama

Mais dis donc, y’en a un qui va revenir sur le devant de la scène, alors?? Faut peut-être qu’on arrête d’aller dans ces boutiques japonaises de rétro-game où tu peux trouver toutes les consoles de jeu et tous les jeux qui t’ont empêché de faire tes devoirs il y a ….quelques années. Ceci dit, Toad est un exemple parfait de pois hallucinatoires (champignon, tout ça…), mais je n’avais jamais pensé à y voir son côté yin et yang!

Toad le champi de Nintendo

Et sinon dis donc bis, ça, ça ferait pas de très beaux Furoshiki??

Etoles Vuitton-Kusama

Après les Doshas, les Sasang

Laisser un commentaire

Pendant notre voyage sud-coréen, la tentation était trop grande pour moi, nous avons fait une halte à Daegu pour son musée de la médecine traditionnelle coréenne et son marché aux herbes médicinales.
Cela s’annonçait passionnant, mais il eut fallu qu’ils nous traduisent un peu leurs explications. Au total, je suis assez frustrée et je n’ai qu’une envie: y retourner avec un vrai traducteur! Un gentil monsieur du musée a bien essayé de nous expliquer certaines choses, mais entre son (très) mauvais anglais et notre (complète) nullité en coréen, on n’a pas beaucoup avancé…

Mes souvenirs théoriques de MTC (médecine traditionnelle chinoise) ont du mal à émerger de ma mémoire depuis si longtemps en vacances. Mais je pense avoir réussi à établir quelques correspondances entre médecine traditionnelle coréenne et chinoise, en espérant ne pas avoir trop déformé. Le vaillant petit scarabée a bien du travail pour comprendre ces montagnes d’informations précieuses!

Comme on peut l’imaginer, la médecine traditionnelle coréenne s’est développée sous l’influence de la médecine traditionnelle chinoise, mais avec des différences propres à la population coréenne. On en trouve des traces dès 3000 ans avant J.C.

L’aspect qui m’intéresse toujours, ce sont les typologies. En ayurveda, avec les doshas, j’ai apprécié découvrir qu’il n’y en avait que trois! En médecine traditionnelle chinoise, il y en a six. En médecine traditionnelle coréenne, quatre. Les typologies coréennes, dites typologies Sasang (Hangul: 사상의학. Hanja: 四象醫學) ont été décrites très tard,  par Jeema Lee dans son livre « Longevity and Life Preservation in Eastern Medicine » (東醫壽世保元, 동의수세보원) en 1894.

Mais si on remonte aux racines de la médecine occidentale, Hippocrate avait lui-même divisé les être humains en « catégories »au 5ème siècle:

  • le bilieux (chaud et sec), est « enclin à la colère »1.
  • l’atrabilaire (froid et sec), « se dit de celui qu’une bile noire et aduste rend triste et chagrin2. »
  • Le flegmatique (froid et humide), « se dit de l’homme calme et imperturbable, qui garde son sang-froid. » Presque apathique.
  • le sanguin (chaud et humide), « Celui en qui le sang prédomine sur les autres humeurs. Il est d’humeur gaie, parce qu’il est sanguin, d’un tempérament sanguin3. Wikipedia

J’ai toujours été très attirée par cette façon de voir les patientes et leurs équilibres énergétiques, mais je trouve le diagnostic vraiment difficile à faire de cette façon, essentiellement parce que chacun est unique et ne « rentre pas dans une case ». Il faut plusieurs séances pour réussir à cerner, peut-être, la personnalité énergétique de la patiente. Un certain courant d’acupuncteurs chinois s’appuie essentiellement sur ces typologies pour traiter les patients; une fois la typologie déterminée, ils piquent un unique point, du méridien concerné par la typologie. On les appelle les « unicistes« . Pour avoir eu la chance de voir pratiquer un de ces fameux représentants, le procédé est impressionnant…et assez décourageant aussi. Combien de séances avant de trouver LE point qui vous correspond? Et une fois trouvé, ne faut-il pas déjà en faire un autre?
C’est ce qui rend les médecines traditionnelles énergétiques si passionnantes et si complexes aussi: chaque individu recevra un traitement différent de son voisin pour une même pathologie; et le même individu recevra un traitement différent aujourd’hui et dans six mois pour la même pathologie. Parce que la vie change et nous aussi.

Pour revenir à nos amis coréens, j’ai apprécié la façon ludique d’expliquer ce que sont la loi des 5 mouvements, le yin et le yang, les typologies. Si seulement j’avais eu ce genre d’explications lors de mes études d’acupuncture, diable que ça aurait été plus simple!

Yin et yang
Photo Mastacloue

Alors, faisons un petit tour des 4 typologies décrites ici (Nom français, chinois et coréen respectivement):
– « Petit Yang » = Shao Yang = Soyang
– « Petit Yin » = Shao Yin = Soeum
– « Grand Yang » = Tai Yang = Taeyang
– « Grand Yin » = Tai Yin = Taeeum
Par contre,on ne trouve pas de trace des deux autres typologies chinoises: Yang Ming et Jue Yin.

Taeyang, les « grands yang »

Tae Yang
Photo Mastacloue

Ce qui est assez drole pour les Tae Yang, c’est que les textes coréens disent ne pas avoir assez de matériel pour approfondir et bien connaitre cette typologie; tout simplement parce qu’il n’y a pas assez de Tae yang dans la population coréenne!

Son portrait: celui de quelqu’un qui a beaucoup d’énergie dans le haut du corps.

– Grosse tête, cou développé, taille fine, ventre petit, jambes fines, n’aime pas marcher.

Caractère: téméraire, intrigant, l’esprit héroïque. Ils sont décrits comme des êtres exceptionnels, sociables, ambitieux, ont tendance à ignorer les autres et faire selon son bon vouloir.

Aliments à privilégier: les aliments de nature froide, crus, les légumes, les fruits de mer non gras (crevette, huitre, crabe, calamar, seiche, concombre de mer…oui, ben, on est en Corée, hein!); raisin, prunes, nouilles de sarrasin, et…thé aux feuilles de kaki (haha, y’a du défi!)

Au musée, ils nous donnent ces aliments-là: boeuf, pommes, cacahuètes, lait, soja, melon.

Aliments à éviter: logiquement, on évite le yang, donc les aliments de nature chaude comme les épices, et les aliments gras très caloriques (sodas, glaces, fritures…)

Visage Tae yang
Photo Mastacloue


Tae Eum, les « Grands Yin »

Il est dit que la plupart des Coréens seraientde cette typologie.

Tae Eum
Photo Mastacloue

Son portrait: 

– Tête ronde, grans yeux, grandes oreilles, cou fin mais gros ventre. Os solides et une plus forte constitution que dans les 3 autres typologies.

– A bon appétit! Lèvres épaisses, peau épaisse.

Caractère: s’adapte facilement, gros travailleur, endurant, penseur, le Tae Eum a beaucoup de centres d’intérêts différents. Prudent, on peut lui faire confiance; mais il peut aussi être lache, paresseux et avare.

Aliment à privilégier: poisson frais, aliments frais, légumes, boeuf, lait, oeufs de poisson, anguille, morue, algues, noisette, noix, cacahuètes, patate douce, champignon, carottes, haricots, tofu, riz brun

Aliments à éviter: les aliments caloriques…sodas, glaces et les plats préparés, le poulet, les oeufs, le chou et le sucre.

Au musée, ils nous donnent à favoriser: porc, poivrons, haricots, ananas, raisin, cerfeuil.

Visage Tae Eum
Photo Mastacloue

So Yang, les « Petits Yang »

So Yang
Photo Mastacloue

Son portrait:

– Sa constitution ressemble à un triangle inversé: torse et épaules sont bien développées, larges, les hanches sont étroites et la taille fine.

– Tête en triangle inversé aussi: menton pointu et petit, front large; anguleux

– Caractère: créatif, franc, généralement tourné vers les autres et généreux, sauf quand il s’agit de ses proches ou lui-même. A tendance à commencer mais ne pas terminer. Matérialiste et lunatique.

Aliments à favoriser: aliments frais, de nature froide, porc, oeuf, canard, fruits de mer, crevette, crabe (et aussi, raie, limnée, concombre de mer et… »tête de requin »…la Corée, quoi.); pastèque, melon, raisin, fraise, banane, ananas, chou, aubergine, laitue, haricot rouge, sésame, sarrasin

Aliments à éviter: les aliments de nature chaude et caloriques, les plats préparés, poulet, boeuf ou lait, miel, cacahuètes, gingembre, ginseng, oignions verts, épices

Le musée nous donne: pêche, maïs, nori, noix, poulet, carotte

So Yang
Photo Mastacloue

So Eum, les « Petits Yin »

So Eum
Photo Mastacloue

Son portrait:

– Le So Eum est de petite consitution, il est plutot maigrichon et petit, les hanches sont larges et le torse petit et long. Il a peu d’appétit et une mauvaise digestion.

– Tête petite et soignée.

– Caractère: sérieux, se comporte bien, soigné et bien organisé. On aura compris qu’il préfère travailler à l’intérieur, au calme et dans le silence. Mais il peut être égoiste, jaloux et envieux.

Aliments à favoriser: poulet, agneau, gibier, poissons forts (anchois, poisson-ballon, poisson-castor, vivaneau et lieu jaune…on notera que « pollack », c’est le lieu jaune…), pommes, oranges, épinards, tomates, persil, chou, ail, gingembre, piment rouge, curry, thé au gingembre, au ginseng ou au citron, cannelle.

Aliments à éviter: les alimenst froids et caloriques, sarrasin, chou, boeuf, lait, poire, pastèque, concombre, fruits crus, noisettes

Le musée nous donne: porc, pastèque, potiron, cornichon, marrons, seiche

So Eum
Photo Mastacloue

Pour aller plus loin…
Sources:

Etudes scientifiques: http://www.hindawi.com/journals/ecam/2011/794795/

Malheureusement, aucun « questionnaire » pour déterminer sa typologie sasang…enfin si, en coréen! Des volontaires pour traduire??

En résumé, un petit tableau des 4 typologies Sa-sang:

Tableau récapitulatif des typologies Sasang

Et pour jouer, je vous laisse deviner qui est qui:

Typologies sasang

Typologies Sa sang, homme et femme
ask.nate.com

Les doshas comme vous en avez toujours rêvé

Laisser un commentaire

Rooh, merveilleux! Je viens de tomber sur ces magnifiques fiches récapitulatives sur les 3 doshas. C’est pas beau, ça?

(En cliquant dessus, les images deviennent plus grandes, magique!)

Fiche Vata

Fiche Pitta

Fiche Kapha

Merci au site de staengldesign.

 

Pour résumer les morphologies, très schématiquement:

Morphologies des doshas

 

 

Et sinon, Aroma-Zone (mon chouchou que j’ai connu si petit) a fait un merveilleux dossier special sur l’ayurveda, en accès libre, oui, oui!! C’est par ici:

http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_ayurveda.asp

Equilibrer les Kapha – 3 – Diététique

Laisser un commentaire

Après avoir déterminé son dosha, on peut alors adapter son alimentation à sa nature énergétique et en observer des bienfaits immédiats. C’est notamment le cas pour le dosha Kapha, pour qui les changements diététiques seront difficiles mais très efficaces en peu de temps. Ainsi, deux semaines de « régime Kapha » peuvent suffire à améliorer des troubles dus à un déséquilibre de Kapha.

Quels sont les symptomes qui évoquent un déséquilibre  de Kapha, déjà?

– fatigue: sensation caractéristique d’être fatigué au réveil, hypersomnie

– excès de mucosités dans les poumons, les sinus

– prise de poids avec « rétention d’eau », lourdeur des 4 membres

– transit lent

– allergies, surtout à expression respiratoire

– pieds et mains froides.

Sacré-coeur dans la brume
Flickr photosreggar

Du froid, de l’humidité, de la lourdeur, de la lenteur. Donc, il faut essayer d’alléger et réchauffer tout ça.

– On privilégie les saveurs piquantes, amères et astringentes; on réduit donc les saveurs sucrée (oui, je sais, la vie est dure) et salée. L’occasion de tester les desserts japonais?

– On réduit les portions de nourriture; mais on mange plus souvent dans la journée.

– On cuisine avec peu d’eau et peu de graisses.

On mange chaud et on boit chaud; on arrête de boire froid et encore moins glacé en mangeant! C’est l’occasion de tester une autre habitude asiatique: boire du thé à table.

Thé vert

La nature énergétique des aliments est parfois difficile à deviner, mais ce qu’il faut absolument savoir, c’est que les produits laitiers et les légumes et fruits crus sont de nature froide, voire froide et humide. C’est-à-dire tout le contraire de ce qui convient aux personnes Kapha qui veulent perdre du poids, par exemple…Alors on oublie le régime yaourt-salade, et on fonce vers les soupes (légumes mais cuits), les compotes (fruits mais cuits), le thé vert, les céréales douces comme l’orge et on met des épices partout!

Donc, pour être plus précis, voici la liste des aliments selon Kapha:

Viandes, oeufs

Favoriser: En petite quantité, poulet, dinde, crevette. Oeufs: non frits ni cuits au beurre.

Eviter : viandes rouges et fruits de mer.

Céréales :

Favoriser: Orge, sarrasin, maïs, millet, seigle.

Eviter : Riz, avoine, blé.

Champignon de Paris
Flickr corbusmil

Légumes :

Favoriser: Asperges, betteraves, brocolis, chou de bruxelle, carottes, chou, chou fleur, céleri, aubergines, haricots verts, légumes verts à feuilles, laitue, champignon, oignon, petits pois, pommes de terre, graines germées, poivrons, radis, épinard.

Eviter : concombre, patate douce, courgette, tomates.

Fruits :

Favoriser: Pomme, abricot, airelle, poire, grenade, fruits secs.

Eviter:  Ananas, pêches, figues fraîches, bananes, melons, mangues, papayes, prunes, oranges, noix de coco, dattes, raisins, avocats, pamplemousses, les fruits sucrés, amers ou très juteux.

Légumineuses :

Toutes sauf haricots rouges et tofu.

Huiles :

Amande, maïs, carthame, tournesol en petite quantité.

Noix et graines :

Graines de tournesol, graine de potiron.

Miel
Neo planete

Sucre :

Miel pur non chauffé.

Epices et aromates :

Favoriser: Toutes les épices et spécialement celles qui sont fortes et piquantes : piment, gingembre, poivre, ail.

Eviter : sel.

Produits laitiers :

Eviter le plus possible, surtout les « humides » (lait, yaourts, crème), dans l’idéal les supprimer.

Une explication de Projet en vie à ce sujet:

L’Ayurvéda ne prêche aucune philosophie alimentaire en particulier, se contentant d’énoncer les propriétés des aliments, ce qui permet d’expliquer pourquoi ils sont plus ou moins compatibles avec certaines personnes et dans certaines circonstances.

Par exemple, tout en soulignant les vertus nourrissantes et rafraîchissantes du lait de vache, l’Ayurvéda explique qu’en excès le lait déséquilibre le dosha kapha, lequel est associé au système immunitaire. Cela explique peut-être pourquoi certaines personnes développent des intolérances aux protéines laitières alors que d’autres n’ont aucun problème avec cet aliment.

Tout en soulignant l’affinité plus grande entre les aliments végétariens et les pratiques méditatives et spirituelles, l’Ayurvéda propose des remèdes à base de viande lorsque l’organisme est en déséquilibre vata et qu’il a besoin d’être rapidement et efficacement nourri.

Voilà une jolie façon d’expliquer que pour les Kapha, le lait, c’est le mal. Surtout quand il fait froid et humide dehors. Donc c’est l’occasion de se pencher sur les dizaines de bouquins qui sortent régulièrement sur un de mes sujets favoris: la suppression des produits laitiers du régime alimentaire des êtres humains adultes! Quelques exemples:

– Lait, mensonges et propagande, Thierry Soucard,

– Soyons moins lait, Nicolas Le Berre et Hervé Queinnec

– Lait de vache: blancheur trompeuse, Anne Laroche-Walter, préface du Dr Jean Seignalet (voir )

Attention au lait pour les Kapha
T-shirt Béatricemyself

Chacun pourra se faire son idée, même s’il ne s’agit pas de croyances, ici. Je planche sur un article là-dessus depuis un moment…

Equilibrer les Kapha – 2 – Yoga

Laisser un commentaire

Après avoir fait le test, vous êtes dominé par le dosha Kapha? Il vous faut donc du mouvement! Changer ses habitudes, et surtout s’ac-ti-ver. L’excès Kapha conduit à une certaine indolence. On a l’impression que ne rien faire est ce qu’il y a de mieux. Or, c’est en recommençant à bouger, progressivement, que l’on recouvre le plein d’énergie. Si, si, promis!

Alors une fois motivé, le yoga peut être une très bonne idée. (Qui en aurait douté?) Mais il faut se diriger vers un yoga puissant, qui demande un certain effort.

Rappel: Je suis sage-femme et ne peut m’empêcher de mettre des photos de femmes enceintes…Mais si vous êtes enceinte et débutante en yoga, il est impératif de vérifier auprès de votre sage-femme ou votre médecin que le yoga ne pose pas de problème particulier; par ailleurs, l’idéal est de pratiquer avec un professeur expérimenté en yoga prénatal. Et de ne jamais forcer.

Il est toujours intéressant de commencer par une série de Salutations au Soleil, effectuées rapidement et plusieurs fois pour réchauffer.

Surya Namaskar

Les postures debout

Elles seront très utiles pour apporter de la chaleur aux Kapha, notamment la série des « Guerriers », les Virabhadrasana. Il en existe plusieurs versions, comme souvent.

– Virabhadrasana I

Virabhadrasana I

Virabhadrasana I enceinte

– Virabhadrasana II

Virabhadrasana II

Virabhadrasana II enceinte

– Virabhadrasana III

Virabhadrasana III en couple

– (le Danseur) est une autre posture debout utile aux Kapha

Natarajasana en couple

Natarajasana enceinte, avec aménagement

– la très puissante Chaise, Utkatasana

Utkatasana

Utkatasana enceinte

Les flexions arrière seront très efficaces pour apporter de la chaleur:

– Bhujangasana (le Cobra)

bhujangasana

– Dhanurasana (l’Arc)

Christie Turlington en Dhanurasana

– Ustrasana (le Chameau)

Ustrasana
Flickr

Une autre posture qui va nous réchauffer tout ca, c’est celle du Paon, brillamment interprétée par une yogi octagénaire!

– Mayurasana (le Paon)

Bette Calman, 83 ans, en Mayurasana

Toutes les postures de renforcement seront également intéressantes et vérifiez le vous-même, elles réchauffent sacrément!

Postures de renforcement
Yogamrita

Comme toujours, il n’y a pas que les postures, mais aussi toutes les autres pratiques yogiques:

– Dans les Pranayama (exercices de respiration), on choisira par exemple:

Bhastrika (le Soufflet)

Prendre une assise classique (tailleur, sidhâsana, ardhapadmâsana, padmâsana). Mains sur les genoux en jnana mudrâ (geste de la connaissance et de la sagesse). Dos bien droit.

Expirer en rentrant le ventre

Inspirant en le sortant, le gonflant.

On fait +ou- 40 souffles à la minute   Natayoga.net

Kapala Bhati (le Crâne qui brille) 

En Kapalabhati, le contrôle de l’expiration est essentiel. L’expiration est rapide, vigoureuse, concentrée et précise.  Pendant l’expiration, les muscles abdominaux sont contractés, en les poussant vers l’arrière.

Attention à la posture! La tête et le corps doivent rester en ligne droite. Ne pas voûter le dos, ni pencher la tête en avant.

Les expirations rapides se succèdent en rafales.

A l’inspiration, on relâche les muscles de l’abdomen. L’inspiration est automatique, sans forcer ni accélérer: elle se fait toute seule, naturellement, sans qu’on intervienne pour la modifier.

C’est la grande différence avec Bhastrika (le Soufflet), dans lequel l’inspiration est vigoureuse et rapide.

Au début: faire 1 respiration par seconde. Graduellement, monter jusqu’à deux expirations par seconde.

Un cycle consiste en un nombre déterminé de respirations. On peut pratiquer 1, 3 ou plusieurs cycles de Kapalabhati. Yogamrita

– Pour les mudras (position symbolique des mains), shanti mudra est indiqué pour apaiser Kapha. L’exercice est tentant, très beau. Mais il est dit secret…aussi je vous laisse aller voir si le coeur vous en dit, par ici.

– La relaxation finale ne sera pas trop longue, au risque de ne plus réussir à bouger ensuite!

 

Enfin, Yogamrita nous conseille également:

Notez que les flexions avant (telles que Janu Sirsasana (Tête au genou), Paschimottanasana (Pince), etc.) ont tendance à augmenter fortement le Dosha Kapha. Donc, si l’on est de constitution Kapha, il n’est pas recommandé de les maintenir très longtemps ou de terminer une séance avec elles. Les éviter en cas de tendance dépressive (Kapha).

– Paschimottanasana (Pince) A EVITER

Paschimottanasana

– Janu Sirsasana A EVITER

Janu Sirsasana

 

En résumé, une planche des postures qui conviennent aux Kapha:

 

Postures pour Kapha

Bon yoga!

Equilibrer les Kapha – 1

Laisser un commentaire

Bon, les Kapha, maintenant. Le troisième dosha en ayurveda. Pour en savoir plus sur les doshas et connaitre le sien, c’est par là.

Rappel: je pratique l’acupuncture mais je ne suis pas praticienne ayurvédique et ces indications ne se substituent en aucun cas à une consultation avec un professionnel. Chacun est unique et ces descriptions sont schématiques.

Qui sont les Kapha?

Donc, comment peut-on reconnaitre une personne de type Kapha? Kapha est la combinaison des énergies terre et eau. On y retrouve beaucoup de lourdeur, de stabilité. Ils ont plutot les caractéristiques de l’humidité associée à la Terre en MTC.

Terre et Eau

Les personnes de type Kapha ont:

– une constitution solide, ronde, voluptueuse,

– une tendance à prendre du poids

– des  grands yeux, un large front,

– un sommeil lourd.

Ce sont des gens d’un calme olympien, imperturbables. Leurs gestes sont lents, tout comme leur débit de parole.  Fidèles en amitié, ce sont des personnes de confiance, même s’ils peuvent être rancuniers. Ils apprécient la vie en société et y sont appréciés.

Ils ont une nature patiente et sont réglés comme une horloge. Telle la Terre qui porte leurs pas, les Kapha sont réguliers, ont pleins d’habitudes. Posés, ils se lancent de facon réaliste dans leurs projets et sont facilement satisfaits.

J’ai lu que les Kapha étaient forts, à tous les niveaux. La morphologie, bien sur, mais aussi émotionnellement: il est très difficile d’énerver un Kapha

Très possessifs,  ils s’épanouissent dans l’attention, le soutien, la compassion, la tendresse et l’amour.

Vous l’aurez compris, les Kapha sont attachants et aimants  Et chacun peut transitoirement avoir des deséquilibres Kapha. Quels sont-ils? Ceux qui marquent un métabolisme…lent. Logique, quoi. Donc: constipation, prise de poids, oedèmes, problèmes circulatoires…

Le Mont Fuji, imperturbable
Shoji lake – Koitsu

Equilibrer les Kapha

Assez intuitivement, on comprend que ca manque de mouvement, tout ca! Alors, hop, hop, hop, on se bouge! Et on change ses habitudes!

Essayez de faire chaque jour quelque chose de manière différente afin de surmonter votre horreur du changement. Aroma-Zone

C’est le moment d’entreprendre un voyage, de sortir de sa zone de confort.

On recherchera aussi la brise chaude, le soleil (mais bien protege…), on évitera logiquement le froid et l’humidité.

Et puis, on arrête la sieste et la peche a la ligne et on essaie de faire de l’exercice tous les jours. La marche, facile. Et…oui, le yoga! Mais un yoga puissant, avec des exercices essoufflants, qui font vraiment travailler! On parle alors de yoga Lhangana:

Une pratique Langhana « réduit » les tissus: elle convient par exemple à quelqu’un qui doit éliminer un excès de graisse, des toxines, de chaleur. Les personnes de constitution Kapha, ou Pitta, ou les jeunes pleins d’énergie, ont le plus souvent besoin d’une pratique Langhana, pour éliminer. Yogamrita.

Postures pour Kapha
Yogamrita

On peut aussi enchainer les Salutations au Soleil de facon vigoureuse, à un rythme soutenu, de façon à faire circuler l’énergie et aider à l’élimination.

Mais l’important, c’est de varier les plaisirs, de changer d’activité régulierement. Un jour on marche, un jour on va nager, un autre, on fait du yoga. Easy!

Une autre bonne idée: se faire masser pour mettre du mouvement dedans son corps! Mais attention aux huiles, Kapha étant déja assez « huileux », les choisir plutot seches, comme l’huile de sésame, de noisette (mmm, cette petite odeur grillée) ou de macadamia.

Le choix des huiles essentielles, pour le massage ou la diffusion, peut se porter sur celles qui sont épicées, réchauffantes, stimulantes et diurétiques, par exemple.

–  Basilic

– Laurier feuilles,

– Cannelle feuilles,

– Gingembre,

– Patchouli,

– Romarin,

– Sauge sclarée (et non la sauge officinale, abortive!)

Rappel: on évite toujours de principe l’utilisation des huiles essentielles au premier trimestre de la grossesse, sauf avis entendu de votre sage-femme ou de votre médecin, ou mieux de votre aromathérapeute.

Recette Fluide rééquilibrant & purifiant à la Noisette – peaux mixtes à grasses
Aroma-Zone

Enfin, l’équilibre sera obtenu également par la diététique, tres tournée vers le sucre chez les Kapha.

La recette de la tisane qui apaise le dosha Kapha, mais qui stimule la personne Kapha, si vous avez bien tout suivi, la voili, la voilà:

Tisane pour Kapha
Yogamrita

Ingrédients

1/4 cc gingembre sec en poudre
1/3 cc clous de girofle
1/4 cc graines d’aneth
1/4 cc graines de fenugrec
1 tasse d’eau

Préparation

Porter l’eau à ébullition et ajouter les épices.

Couvrir. Éteindre le feu et laisser tirer quelques minutes

Passer et servir!

Pour plus de détails sur la diététique pour Kapha, suite au prochain épisode...

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :